Anniversaire les 30 ans de la Galerie Pascale FROESSEL
 
  • Crème chantilly à la fleur d’oranger, crème d’orange et copeaux de chocolat extrême  Acrylique sur toile 100cm/100cm
  • Pastels  35cm/48cm
  • Mille feuilles d’oranges amères et panacotta au citron  Acrylique sur toile 100cm/100cm
  • Tarte feuilletée Méli Mélo aux fruits d’été, crème Chantilly  Acrylique sur toile 100cm/100cm
  • Feuilleté d’abr icots confits, crème légère à la vanille et notes de caramel extrême  Acrylique sur toile 100cm/100cm
  • Crème de fraises, nuage de lait d’amandes et compote de fraises des bois  Acrylique sur toile 100cm/100cm
  • Soupe de fruits rouges, soupçon de crème Chant illy  Acrylique sur toile 100cm/100cm
  • Gourmandise bleue au piment d’Espelette  Acrylique sur toile 100cm/100cm
  • Pastel  47cm/59cm
  • Tarte à l’abricot, zestes d’orange et beurre noisette  Acrylique sur toile 100cm/100cm
  • Souvenir explosif d’un abr icot cueilli sur l ’arbre  Acrylique sur toile 100cm/100cm
  • Soupe fraises et framboises avec une quenelle de ganache pure Caraïbe  Acrylique sur toile 100cm/100cm
  • Ganache à l’encre de sèche, quartiers de fraises Gariguette et triple crème nature  Acrylique sur toile 100cm/100cm
  • Mille feuilles aux fruits d’été  Acrylique sur toile 100cm/100cm
  • Mille feuilles aux fraises Marades bois poivrées  Acrylique sur toile 100cm/100cm
  • Chantilly à la rose sur fond de pâte sablée,  Acrylique sur toile 100cm/100cm
suivant >
Crème chantilly à la fleur d’oranger, crème d’orange et copeaux de chocolat extrême
Acrylique sur toile 100cm/100cm

Thierry Mulhaupt, Peintures


Les sens à l’origine de l’art ?

Ceux qui connaissent les desserts de Thierry Mulhaupt savent identifier sa justesse des saveurs, sa subtilité dans la création, et son grain de folie qui lui permet de s’affranchir des normes. C’est de ses sens, de sa sensibilité que jaillit son inspiration. Inspiration gourmande, qu’il couche sur toile quand il n’en fait pas des gâteaux. Tandis qu’il fourbissait ses premières armes de pâtissier à Paris, il suivait en parallèle les cours du soir des Beaux-Ar ts. Il y acquit la technique, les règles de l’art, pour laisser éclater les couleurs tantôt chaudes, tantôt acidulées, qui le portent sur les voies de sa quête de l ’abstrait.

Il ne faut pas s’en étonner : ses modèles se nomment Staël, Rothko, Soulages ou encore Pollock. Dans ses oeuvres, il cherche à capturer l ’instant, l ’explosion sensorielle d’un goût, d’un parfum, qui pourtant, n’ont ni forme, ni couleur,
ni même pérennité.

Sa « vision » du goût est forcément subjective, et elle n’est que la représentation d’une image mentale, associée à la force des sens. La quête de Thierry Mulhaupt n’est que de partager modestement sa conception du gourmand par le truchement de la toile et du pastel. Elle est vouée à offrir à celui qui voudra posséder une de ses oeuvres un cliché de l’éphémère puissance des sens.

Un souvenir de l’évanescent.


14 rue des Dentelles 67000 Strasbourg
tél +33 (0)3 88 32 74 48  _  fax +33 (0)3 88 75 55 31
GALERIE OUVERTE DU MARDI AU SAMEDI DE 10H30 À 12H ET DE 15H À 19H